Les cycles de Juglar

Les cycles de Juglar sont aussi appelé cycle des affaires et se découpent de la manière suivante.

  • Une première phase qui est ascendante où l’on remarque une augmentation des investissements et des prix entrainant alors une augmentation globale de l’activité économique. En outre, la demande est elle-même importante ce qui incitent également les entreprises à investir pour maintenir un niveau d’offre suffisant. Les entreprises suite à cet emballement de la consommation continue d’investir avec une réponse parfois disproportionné.
 
  • Cela mène alors à la seconde phase qui est la phase de stagnation. La consommation diminue car le besoin de consommer les produits préalablement vendus baisse. De ce fait, les entreprises réduisent leurs activités de productions mais aussi les activités connexes coûteuses comme par exemple les dépenses en marketing. Ainsi, toutes entreprises sont touchées directement ou indirectement par cette stagnation des ventes et les entreprises ayant surévalués la demande souffre du coût de leurs investissements difficilement rentabilisables. L’économie est alors ralentie et la croissance stagne.
 
  • Enfin la phase de déclin se caractérise par la vente à bas prix des stocks restant dû à la surproduction en phase de croissance. Les entreprises concurrentes dans la même situation réalise des promotions pour écouler ces stocks surévalués. L’importance de l’offre sur le marché face à une demande encore faible fait baisser les prix encore au-delà de la promotion initiale. Les entreprises se retrouvent dans l’obligation d’arrêter la production de certains produits pour écouler les stocks.